BLOG MARKETING & RESEAUX SOCIAUX

 

39 statistiques (vraiment) utiles pour réussir sur Facebook en 2018

Facebook

En 2017, vous avez pris la décision d’ouvrir une Page Facebook, vous avez eu quelques résultats mais vous n’êtes pas encore convaincu d’y consacrer votre temps (et votre argent) ?

Peut-être que vous avez des doutes sur les réels intérêts d’une présence sur Facebook ? Vous vous demandez si votre entreprise y a vraiment sa place ?

Ou peut-être que vous faites partie de ces entrepreneurs qui croient en Facebook mais hésitent encore à faire de la publicité Facebook ?

Voici mes réponses à vos questions :

  • Oui, vous devriez y consacrer du temps et de l’argent.
  • Oui, il y a un réel intérêt à être sur Facebook.
  • Oui, votre entreprise y a sa place.
  • Et oui, vous devriez faire de la publicité Facebook !

Je ne vous dis pas ça parce que j’aime bien Facebook ou parce que je m’y spécialise.

Non, je vous dis ça en connaissance de cause parce que j’ai fait mes propres recherches.

J’ai fait des recherches en cette fin d’année pour que vous puissiez prendre les bonnes décisions pour 2018 au cas où vous douteriez encore de l’importance d’avoir une présence sur Facebook …

Dans cet article, je vous donnerai d’abord quelques faits et statistiques sur Facebook qui devraient vous faire réfléchir sur votre (future) stratégie marketing sur Facebook.

Ensuite, je vous parlerai des questions que l’on est en droit de se poser sur l’avenir de Facebook (et son écosystème) compte tenu des nombreux changements qu’il y a eu sur Facebook, Instagram et Messenger en 2017.

Dans la conclusion, je vous partagerai les stratégies que je vais mettre en place en 2018 pour faire face à ces changements.

Les chiffres sur Facebook que les marketeurs doivent connaitre pour 2018

1) Facebook est le réseau social le plus populaire au monde

Bon, ça je me doute que vous le savez déjà !

Mais savez-vous que Facebook a dépassé il y a quelques mois les 2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels ? 

Ca fait beaucoup de monde !

En France, Facebook compte plus de 32 millions d’utilisateurs, soit presque la moitié de la population totale, autant dire que vos clients y sont sûrement …

2) Facebook est une drogue ! 

Mark Zuckerberg a déclaré lors des résultats trimestriel en 2016 que « des personnes partout dans le monde consultent en moyenne les applications Facebook, Messenger et Instagram 50 minutes par jour, sans compter Whatsapp ».

Sur la plateforme Facebook, les utilisateurs y passent en moyenne 20 minutes par jour.

Pew Research a aussi montré dans une étude que 76% des utilisateurs Facebook vont sur le site tous les jours.

Point à retenir : si vous voulez atteindre votre audience cible, testez une combinaison des publicités Facebook, Instagram et Messenger car vos prospects y sont sûrement.

3) La génération Y ne peut plus se passer de Facebook !

Selon une étude de eMarketer, 42% des personnes issus de la génération Y qui ont répondu affirment ne pas pouvoir passer plus de 5 heures sans consulter leur fil d’actualités Facebook.

4) Il y a plus de 65 millions de Pages Facebook 

Facebook recense plus de 65 millions de Pages Facebook.

J’ai été étonné quand j’ai lu cette stat’, je pensais qu’il y avait beaucoup plus de Pages.

Peu importe ! Si vous ne l’avez toujours pas fait, Il est grand temps de créer votre propre Page.

Les pages Facebook sont utiles pour atteindre des audiences plus larges et cibler vos publications. Elles vous permettent bien évidemment d’avoir accès à la publicité Facebook, ce qui n’est pas le cas avec un profil Facebook.

5) Facebook, c’est aussi pour les professionnels

Alors que Facebook est réputé pour être un réseau social où l’on se divertit. Il s’avère qu’il est aussi utilisé à des fins professionnelles selon le rapport State of Inbound de Hubspot.

En effet, 74% des utilisateurs Facebook l’utilisent à des fins professionnelles.

Qui a dit que Facebook n’était pas une audience qualifiée pour les entreprises ?

6) Les utilisateurs Facebook génèrent 4 millions de likes chaque minute

En fait, pour chaque minute qui passe sur Facebook :

  • Il y a 500 nouveaux utilisateurs Facebook.
  • 100.000 demande d’amis sont envoyées.
  • 243.000 photos sont mises en ligne sur Facebook.
  • 50.000 liens sont partagés sur Facebook.

L’article en lien avec l’infographie à retrouver ici.

7) Facebook est la plateforme préférée des marketeurs

Selon le rapport annuel de Social Media Examiner, 62% des marketeurs affirment préférer Facebook comme réseau social bien devant LinkedIn (16%) et Twitter (9%).

Vous aviez encore un doute ?

8) La publicité Facebook est à la mode ! 

Plus de 6 millions d’entreprises utilisent la publicité Facebook alors qu’en mars 2016, il y avait seulement 3 millions d’entreprises partout dans le monde qui utilisaient la publicité Facebook pour toucher une nouvelle audience.

En avril 2017, le nombre d’annonceurs sur Facebook a presque doublé pour atteindre les 5 millions, et il semble que ce ne soit pas prêt de s’arrêter.

Point à retenir : On pourrait penser qu’il y a déjà beaucoup de concurrence pour s’inviter dans le fil d’actualités des gens mais les chiffres nous disent le contraire. Sachant qu’il y a plus de 65 millions de Pages Facebook, il y a seulement 6 millions d’annonceurs.

9) La portée organique continue de diminuer … 

Selon Marketing Land, un blog américain très sérieux sur le marketing digital, la portée organique (naturelle) des pages Facebook a chuté de 52% de janvier à mi-juillet 2016.

Aujourd’hui, on estime que la portée organique moyenne d’une page est de seulement 2,6%. Cela veut dire que 98% de vos fans ne verront pas vos publications.

Pour les plus petites marques qui ont moins de 1000 fans, la portée organique moyenne se situe entre 14 et 23%.

Selon moi, ces chiffres sont à prendre avec des pincettes.

D’abord parce qu’ils constituent des moyennes et ensuite parce qu’il y a beaucoup de Pages qui ont acheté des fans, c’est pourquoi je pense que ces chiffres sont exagérés.

Ce qui est vrai c’est que le reach est plus faible pour les Pages qui ont peu d’engagement sur leurs publications. 

Si vous maintenez un minimum d’interactions avec vos fans, vous pouvez facilement atteindre 30% de vos fans.

Point à retenir : Avant de publier, demandez-vous si votre publication a le potentiel de générer des likes, commentaires ou partages ? Si vous avez l’intuition que votre publication n’est en fait pas si intéressante, rendez-la plus partageable en vous inspirant des 6 principes de la viralité.

10) La vidéo : le nouvel eldorado du web

Selon Techcrunch, plus de 8 milliards de vidéos sont vues chaque jour sur Facebook et selon une enquête de Digiday, 85% des vidéos sont vues sans le son !

Les gens sont 1,5 fois plus susceptibles de regarder des vidéos quotidiennement sur un smartphone plutôt que sur un ordinateur.

La génération Y est 1,35 fois plus susceptible d’affirmer qu’elle se concentre mieux que les anciennes générations quand la vidéo est jouée sur mobile.

Avant 2020, plus de 75% du trafic mobile sera de la vidéo.

Point à retenir : Ne négligez pas les sous-titres puisque les vidéos sur mobile sont souvent regardées sans le son.

11) Le mobile nous rend plus rapides ! 

Dans le fil d’actualités mobile, les utilisateurs regardent un élément de contenu pendant une durée moyenne de 1,7 seconde contre 2,5 secondes sur le bureau

Mais aussi …

Dans le fil d’actualités mobile, les plus jeunes font défiler le contenu 2 fois plus rapidement que les générations plus anciennes.

Sur mobile, les gens sont capables de se souvenir du contenu regardé pendant seulement 0,25 seconde.

Oui, vous avez bien lu, nous devenons de vrais poissons rouges !

En ce qui concerne les publicités sur mobile, elles ont beaucoup plus d’importance qu’on ne le croit. 

Regardez seulement le nombre de publicités que l’on reçoit sur le fil d’actualités mobile.

Sur mon Facebook mobile, 1 publication sur 5 est sponsorisée ! Peut-être que ce nombre sera différent chez vous.

Il n’est donc pas étonnant que 87% des revenus publicitaires de Facebook provenaient exclusivement du mobile, selon les résultats financier de Facebook du second quadrimestre de 2017.

20% des revenus mobile proviennent d’Instagram. Il y a donc une opportunité à prendre avec Instagram (j’en parle en détail plus loin).

Points à retenir :

  • Faites des publicités de notoriété de marque sur mobile pour que les gens découvrent votre marque sur leur téléphone. Pour cela, utilisez en priorité la vidéo.
  • Si vous faites de la vidéo sur mobile, essayez d’attirer l’attention dans les 3 premières secondes pour inciter l’utilisateur à s’arrêter et regarder la suite de votre vidéo.
  • Privilégiez le format carré pour vos vidéos car il prend une grande partie de l’écran d’un smartphone.
  • Comme le contenu s’oublie plus vite sur mobile, vos vidéos devraient être plus courtes et mémorables. Généralement, pour les vidéos de notoriété de marque, il est recommandé de rester en-dessous d’une minute.

Les questions que l’on peut se poser sur l’avenir de Facebook

En 2017, il s’est passé beaucoup de choses :

  • Facebook a lancé de nombreuses mises à jour pour les Pages et les comptes Instagram.
  • Facebook a testé de nouvelles choses, comme l’exclusion des Pages Facebook du fil d’actualités classique.
  • Facebook a encore et toujours fait plaisir aux annonceurs en rendant sa plateforme publicitaire plus puissante.

Comment ces changements vont-ils impacter votre stratégie sur Facebook ?

Voici quelques éléments de réponse …

Messenger devrait continuer sur sa lancée en 2018

La première chose qui me semble évidente et vous l’avez remarqué aussi, c’est que Facebook Messenger commence à prendre de l’importance pour les entreprises, notamment avec l’utilisation des chatbots.

Aux Etats-Unis, Domino’s Pizza vous permet de commander une Pizza sur Messenger, ce qui est assez dingue quand on y pense !

Au niveau de la base utilisateurs, il y a maintenant plus d’1,3 milliard de personnes qui utilisent Messenger chaque mois (chiffres de septembre 2017).

En 2017, il est fort probable que vous ayez déjà discuté avec un bot sur Messenger et si ce n’est pas le cas, vous devriez normalement échanger quelques mots avec des bots en 2018.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’intégration de Messenger dans votre stratégie marketing, je vous recommande de lire cet article qui donne quelques stratégies intéressantes pour 2018.

La portée organique sera-t-elle réduite à néant en 2018 ? 

Il y a 2 mois, Facebook a annoncé dans un communiqué officiel que des tests étaient en cours dans plusieurs pays pour évaluer la pertinence d’un fil d’actualité vidé des publications de marques.

Dans ces pays, Facebook teste également un second fil d’actualité (le « Fil Explorer ») où seront réunies les publications organiques (non payées) des Pages que vous suivez.

Facebook a bien sûr précisé qu’il n’a « actuellement pas planifié le déploiement de ce fonctionnement à d’autres pays »… mais qu’il continuera à mener des tests dans les prochains mois, pour évaluer la pertinence de l’exclusion des posts organiques du fil d’actualité.

Pour l’instant, ce ne sont que des tests mais cela montre tout de même la volonté de Facebook de :

  • Toujours donner plus de priorité aux publications de nos amis et notre famille.
  • Nous inciter à utiliser la publicité Facebook pour pouvoir continuer à profiter de l’immense base d’utilisateurs de Facebook.

Facebook tend à devenir une plateforme payante pour les marques. Pour vous faire connaitre rapidement (et pas dans 100 ans), il va falloir mettre la main en portefeuille.

Pour apprendre la publicité Facebook, je vous conseille de télécharger mon ebook : Le guide de la publicité Facebook (#autopromo)

L’engagement va-t-il diminuer encore plus en 2018 ? 

L’engagement correspond au nombre de personnes qui interagissent avec vos publications (likes, commentaires, partages, clics) par rapport au nombre total de personnes qui ont vu vos publications.

Si 100 personnes ont vu votre publication et seulement 20 ont interagit avec celle-ci, votre taux d’engagement est de 20%, ce qui est déjà très bien !

Avec les années, le taux d’engagement a diminué. Certaines Pages peinent à avoir 3% d’engagement !

Et il semble que ce ne soit pas fini …

En août 2017, Buzzsumo a montré dans une étude que l’engagement sur les publications des Pages Facebook a diminué de 20% depuis Janvier 2017, ce qui est évidemment significatif.

Si vous connaissez les bases du marketing Facebook, vous savez que Facebook aime montrer les publications de marques dont l’engagement est élevé.

C’est pourquoi les marques et entreprises utilisent quelques stratagèmes pour augmenter artificiellement cet engagement, par exemple :

  • Share baiting : « Partagez avec tes amis pour participer au concours ! ».
  • Tag Baiting : « Taguez un ami qui a bien besoin de regarder cette vidéo ».
  • Comment Baiting : « Dites OUI en commentaire si vous êtes d’accord ».

Intelligent, pas vrai ?

Pas si vite !

Facebook a annoncé il y quelques jours (mi-décembre 2017) vouloir lutter contre l’Engagement Baiting.

C’est une très mauvaise nouvelle pour les Pages qui utilisent ces pratiques.

En effet, Facebook a décidé de pénaliser les Pages qui demandent explicitement l’engagement des utilisateurs au travers des mécanismes que je vous ai cité.

Elles pourront être pénalisées par une baisse de reach sur toutes leurs publications (pénalité au niveau de la page et pas uniquement du post) si les appels à l’engagement sont répétés.

A vous être prudent si ne voulez pas que le gendarme Facebook vous punisse.

A nouveau, si Facebook lutte contre ce genre de pratiques, c’est pour vous inciter à mettre la main au portefeuille, puisque ce sont les publications de vos amis que Facebook veut que vous voyez plus souvent.

Heureusement, il existe toujours des petites astuces pour obtenir de l’engagement sans tricher. Si vous voulez les connaitre, je vous donne rendez-vous sur le Journal du Community Manager où j’en discute en détail.

L’année 2018 verra-t-elle l’avènement de la publicité Instagram ? 

Instagram a maintenant plus de 800 millions d’utilisateurs actifs par mois dont 500 millions qui se connectent chaque jour.

C’est une énorme audience et cette audience grossit très très vite.

Pourtant, il y a encore peu de publicités sur ce réseau.

Plus de 15 millions d’entreprises utilisent un profil Business dans Instagram et mais il n’y a qu’un million d’annonceurs actifs sur la plateforme.

Pour information, en Mars 2016, il y avait seulement 200.000 annonceurs sur la plateforme.

Il y a donc bien une tendance haussière sur le nombre d’annonceurs de la plateforme.

La faible concurrence n’est pas la seule raison qui fait que vous devriez vous intéresser à la plateforme.

En effet, Instagram est rempli de jeunes gens (qui n’ont pas peur d’acheter en ligne).

Selon Omnicore, 59% des utilisateurs sur Instagram ont entre 18 et 29 ans. Et 33% des utilisateurs d’Instagram ont un âge compris entre 30 et 49 ans.

Et ce n’est pas tout.

Une étude conduite par Instagram affirme que 60% des utilisateurs d’Instagram reconnaissent avoir découvert un produit ou un service via Instagram.

Il y a donc bien une opportunité à prendre pour les marketeurs avec Instagram ! Allez-vous la saisir ?

Si vous voulez en savoir plus sur la publicité Instagram, je vous recommande de lire mon article qui vous explique comment créer votre première publicité sur Instagram (clic par clic).

Conclusion

Les réseaux sociaux évoluent rapidement. C’est encore plus vrai pour l’écosystème de Facebook.

Je pense notamment à Instagram et Messenger qui prennent de plus en plus d’importance pour les marketeurs.

En ce qui concerne la plateforme Facebook en elle-même, 2017 a montré que Mark Zuckerberg veut donner plus d’importance au contenu de vos amis et de ce fait limiter (toujours plus) la portée des publications des Pages.

Cela peut paraitre cruel ou injuste mais c’est comme ça.

Si vous ne vous adaptez pas et ne décidez pas de changer, vous risquez de vous faire dépasser par la concurrence.

Alors voici ce que je vous conseille de faire : 

Pour commencer, évitez les messages promotionnels sur votre Page. Vous allez me dire : « c’est à ça que ça sert Facebook, c’est pour avoir plus de trafic sur mon site web et vendre mes produits ».

NON ! Pour vendre, il y a la publicité Facebook. De toute façon, Facebook limitera la portée de vos publications si elles ont l’air trop promotionnelles.

Vous devriez aussi rester loin des pratiques de l’Engagement Baiting qui visent à duper l’algorithme de Facebook.

Cherchez plutôt à développer une communauté de fans en offrant du contenu pertinent et intéressant à leurs yeux.

Je n’en ai pas parlé dans cet article mais vous pouvez également créer un groupe Facebook associé à votre Page et pousser encore plus loin les interactions avec votre communauté.

Enfin, je vous conseille d’investir au minimum 5 à 10€ par jour en publicité Facebook pour :

  • Augmenter la visibilité de vos meilleures publications.
  • Etendre la portée de vos vidéos (vous avez de la chance, ce n’est pas cher du tout !).
  • Acquérir de nouveaux prospects ou augmenter le trafic de votre site web.

Sincèrement, avec moins de 5€ par jour, cela risque d’être difficile d’obtenir des résultats rapidement ou de diversifier vos actions marketing.

Pour 2018, c’est sur ça que j’ai décidé de me focaliser :

  • La création d’une communauté, notamment avec la création d’un Groupe Facebook associé à ma Page.
  • Publier plus de vidéos.
  • Investir dans la publicité Facebook pour amplifier mes résultats.

Avez-vous pensé à d’autres stratégies pour être visible sur Facebook en 2018 ?

Guide gratuit : Les nouvelles règles du marketing Facebook

Apprenez les fondamentaux du marketing Facebook en 2017 pour développer la visibilité de votre Page Facebook (même avec un petit budget).

Ecrit par

Ecrit par

Danilo Duchesnes

Danilo aide les entrepreneurs à se faire connaitre sur Internet, développer leur audience et vendre en ligne. En ce moment, Danilo est sûrement en train de scroller son fil d'actualités Facebook à la recherche de nouvelles publicités à vous montrer dans ses articles.

8 Commentaires

  1. Normand

    Bonjour et merci pour ces précieux conseils,je n’ai pas encore démarré,mais pour le début d’année,passe de bonnes fêtes.Bien à toi.

    Réponse
  2. Luis

    Bonjour Danilo,
    Trés bon article. Et je t’encourage à continuer ton excellent travail.
    Merci
    Et Bonnes Fêtes de fin d’année.
    A trés bientôt
    Luis Garcia

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Merci Luis ! 😉

      Bonnes fêtes de fin d’année à toi aussi !

      Réponse
  3. Matthieu

    Bonjour Danilo,

    excellent ton article ! Je l’ai lu d’une traite et le met de côté pour mes futures publicités. Merci pour le travail colossal (de synthèse entre autre) !

    Réponse
    • Danilo Duchesnes

      Salut Matthieu,

      Super ! Oh, cet article là s’est écrit rapidement, j’avais déjà gardé dans un fichier les liens vers les statistiques 😉

      A bientôt,

      Danilo

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. ▷ [Veille marketing] Facebook en 2018, Pixel Facebook, email marketing, Google Search Console... | Webmarketing & co'm - […] 39 statistiques (vraiment) utiles pour réussir sur Facebook en 2018 ; […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

contact@daniloduchesnes.com

NEWSLETTER

Stratégies marketing et social media directement dans votre boite mail !

© Copyright 2018 Danilo Duchesnes - Tous droits réservés

Share This